43ème SAISON ATP

de François Cervantes - Cie L'entreprise

à partir de conversations avec Latifa Tir

avec Catherine Germain

"Latifa est d’origine Chaouïa, ses parents sont arrivés à Marseille dans les années cinquante. Elle tient un snack dans les quartiers Nord, qui va être détruit. Son snack, c’est l’essentiel, c’est sa vie. Elle l’habite comme elle habite son corps..."

adaptation du livre d'Elise Fontenaille

Julien Bleitrach - Cie L'autre monde

 

Avoir à peine 16 ans, monter dans un avion pour la première fois de sa vie, le démarrer, s’envoler, quitter l’île qui nous a vu grandir. La course effrénée de Colton Harris Moore est une histoire vécue, une histoire d’aventure mais aussi une fuite en avant, à l’issue incertaine.

Le Garçon qui volait des avions se penche sur la manière dont un mythe contemporain se fabrique et se construit.

de Gilbert Laumord

cie Siyaj/ Guadeloupe, associée à K’Arts- de Corée à Séoul

Navigation poétique et musicale sur la mer Caraïbe. Théâtre musical en créole et coréen, surtitré en français, autour du conte, du chant et des musiques traditionnelles, dans une proposition esthétique contemporaine qui célèbre la diversité linguistique, culturelle et artistique.

d'Amélie Poirier

Les Nouveaux Ballets du Nord Pas de Calais

 

Tisser un fil entre sa petite histoire et la Grande Histoire, faire dialoguer l’intime et le politique, savoir se situer, questionner les concerné(e)s, tenter de remettre à plat un sujet qui clive, avec la douceur du tissu, la réalité de nos vies et le partage de nos expériences. Mais il s’agit aussi de ne pas dissocier politique et esthétique. De laisser la place aux tissus, aux vents, à l’étendue sonore, qui par jeux de métaphores, nourrissent l’espace du politique.

de et par Maxime Taffanel- Collectif Colette

C’est l’histoire de Larie, jeune nageur, qui rêve d’être un champion. L’apprentissage de la « culbute », la découverte de la glisse, son rapport à l’eau... C’est aussi l’histoire de Maxime Taffanel, nageur de haut niveau devenu comédien, l’histoire de son corps poisson devenu corps de scène, happé par le chant des sirènes.

(surtitré en anglais)

Texte de Evan Placey - traduction, Adélaïde Pralon. mise en scène, Guillaume Doucet-Groupe Vertigo

 

Une histoire d’amour entre deux jeunes lycéens, dont l’un des deux a grandi identifié comme fille mais s'est toujours senti garçon, et vient de prendre la décision de commencer une transition pour changer de genre aux yeux de tous. L’histoire est intelligente, les personnages sont surprenants et les figures adolescentes ultra-crédibles, le tout est très enlevé. Une perle.

Texte et mise en scène, Aurélie Namur - Cie Les Nuits Claires

Chronique mi-rêvée mi-réelle d’un homme, d’une femme et de leur petite fille après un accident nucléaire. Vivre après l’explosion atomique? Un spectacle merveilleusement sensible. A la fois dépouillée et onirique, la mise en scène réussit de façon surprenante à nous parler d’un sujet particulièrement difficile, par le prisme du rêve et du fantastique.

de et par Nicolas Petisoff- 114 cie

 

À qui les secrets de famille font-ils du bien? C’est l’histoire d’un gosse et de sa vie qui prend ses racines dans la "low-middle-class, en bordure de zone indus’." Y’a pas si longtemps, en 2017, cette vie vacille et les dédales de la construction s’effondrent sur ses certitudes. Le gosse qui a grandi découvre d’autres fondations: sa famille biologique. De ce choc, celui qui est passé du statut d’adopté à «retrouvé» déroule les étapes de la construction d’un être, un fil rouge à suivre entre ses identités multiples. « Parpaing après parpaing, Nicolas Petisoff construit son mur des origines. »

Compagnie Yôkaï-Violaine Fimbert

A la lecture du poème Jaberwocky de Lewis Carroll, Antonin Artaud, convaincu d'être l'auteur de ce texte, accusera Lewis Carroll d'un "plagiat par anticipation". Possession et Killing Alice, l'exposition qui en est issue, sont une invitation à rencontrer l'étrange et l'inquiétude qui en découle... Forme marionnettico-magique... Peu de paroles mais des sensations visuelles et auditives, obscurité et miroir... Un univers hallucinant et halluciné.

Lauréat de la Tournée nationale de la FATP 2020-2021

Texte et mise en scène, Nadège Prugnard - Cie Magma Performing théâtre

 

Fado dans les veines est une odyssée poétique aux accents surréalistes qui interroge les migrations portugaises sous Salazar, la révolution des œillets, le labyrinthe de la saudade, et les enjeux politiques, économiques et existentiels du Portugal d’aujourd’hui.

En partenariat avec le Festival 2021 des Imaginales

de et par Joël Maillard- Cie Snaut

 

Avec Imposture posthume Joël Maillard se propose de nous faire partager le cauchemar d’un drôle de Pierrot lunaire. S’amusant d’une plongée dans le futur, il témoigne d’un temps où l’intelligence artificielle a fini de damer le pion à l’imaginaire des humains en gagnant la bataille de sa présence dans l’art. Entouré par les impayables installations de Nicole Genovese, l’artiste nous alerte via une voix devenue synthétique sur l’avenir désespérant d’une société gérée par la dictature des algorithmes…

Une fantaisie vertigineuse, poétique et humoristique !

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now